REGARDER TELECHARGER
pub

Adú

Résumé du Film Adú en Streaming Complet Trois histoires en provenance de Melilla, à la frontière hispano-marocaine, où des migrants risquent leurs vies pour franchir le détroit de Gibraltar.
 
  BANDE ANNONCE 
   
20
20+620

 

 

  • mercilienmortthankyouplusunUnDeuxtrois
    quatrecinqsixsepthuitneufdix
Visiteur pat

 

+1
nul nul nul

 

 

Saddhu

 

+6
epi7aout,
OK sur tout. Il est vrai que certains sujets sont juste effleurés et comme vous le dites un édulcoré... Vue sur Arte une série" Eden" édifiante et implacable tout y est limpide. La vie dans les centres, les appels d'offres, les financements ahurissants. J'étais atterrée de constater qu'une fois sur un Continent leur vie continuait d'être monnayée. Très bonne série instructive sur les rouages des centres de rétention, à comparer le film est inexistant.

 

 

epi7aout

 

+8
En résumé, bof. 5/10. Un film destiné à une plateforme de divertissement (Netflix) qui se laisse voir, presque comme un film d'aventure et qui, au final, donnera bonne conscience, à tous les occidentaux (dont je fais partie). Je trouve que ce sujet méritait beaucoup mieux.

J'ai bien apprécié le premier tiers : L'exil forcé, l'arrachement, le déchirement à sa terre, à sa famille. On devine aisément que le régime est dictatorial (avis aux amateurs) et notre jeune héros n'a pas d'autre choix, d'autre liberté que de fuir le pays qui l'a vu naître, sa famille, terrassé entre terreur et déchirement (imaginez un peu si la France sombrait dans une dictature et que votre survie n'était plus assurée, que dans la fuite du pays qui vous a vu naître. Tout est toujours possible. Seul l'avenir nous le dira ...).

Puis, j'ai commencé à froncer les sourcils à environ 1/3 du film quand un personnage important meurt (No spoil). Et cette mort est totalement édulcorée, quasi symbolisée (un corps qui plonge dans le bleu azur, ça en serait presque poétique ! J'étais un peu gêné). Ensuite, notre jeune Adù est placé dans un centre de rétention. Les conditions de vie difficile, extrêmement précaires y sont beaucoup trop vaguement abordées. Dans la réalité, ces conditions de vie sont bien plus abominables. Et, Adù y bronzant sur une plage... "De qui se moque-t-on ?" Ai-je sérieusement commencé à penser.

L'aspect concernant les manifestations "anti-migrants" de l'extrême droite en France dure au maximum 10 secondes !!! Si vous avez, un jour, l'occasion de visiter Calais, c'est une tout autre réalité, la aussi, dont on ressort beaucoup moins fier. On peut y admirer la virulence de ces "gens".

Puis, le film part dans le problème d'addiction de la fille d'un des 3 personnages de l'histoire et, là, ... pffff. Le film raconte différentes histoires. Je m'attendais à ce qu'elles se rejoignent. Mais, non ou si peu ! Et, c'est ce qui m'a, au final, le plus dérangé. L'impression que le film aborde plusieurs sujets sans véritablement n'en traiter aucun.

Enfin, on m'explique bien qu'Adù court de grands dangers (jusque l'agression pédophile) mais il se sort toujours de toutes ces situations in-extremis. Presque un film d'aventure, quoi ! J'aurais apprécié plus de réalisme sur un sujet aussi grave que celui-ci.

Mes propos ne sont pas du tout un manque de respect pour ceux qui ont apprécié le film. C'est juste que, personnellement, le film m'a déçu. Juste ma perception, quoi ! Rien de plus.

En espérant qu'Adù ne soit jamais notre fils ou bien notre frère, j'en profite pour adresser tout mon PLUS PROFOND RESPECT, aux gens, qui, un peu partout en Occident, accueille des migrants chez eux, parfois même, d'ailleurs, en se faisant agresser par d'autres occidentaux.

 

 

epi7aout

 

+4
Daniel Wild,
Je n'ai pas encore regardé le film alors que j'ai dit que je le commenterai. Je le ferai prochainement, mais, vous trouvez vraiment ça irrespectueux de ma part ? Sérieux ? Vraiment ? Je pense que nous avons juste un petit décalage sur le sens du mot "respect". Rien de grave et c'est promis, je donnerai mon avis dès que j'aurai vu le film et, tout comme Maxou, Saddhu et Abi12, ce ne sera rien que sur le film. C'est promis.

Bien respectueusement. ;-)

 

 

AB12

 

+2
Bon film, triste réalité

 

 

Daniel Wild

 

+1
Un film qui se laisse voir et ne peut qu' s'émouvoir, où les sentiments du spectateur oscillent entre le cœur et la raison...je laisse une critique sur le film puisque ont propose que les avis soit uniquement sur le film, je vois uniquement Maxou suivre ce conseil, ont a des messages de salutations pour Delta (et de pensée pour une grand mère,(c'est gentil, mais...!) ensuite ont la moitié d'un pavé qui nous sort sa propagande gauchiste sur les migrants et clairement anti occidental (à évité au même titre que la propagande nauséabonde d'extrême droite) et ensuite ont a aussi le commentaire qui propose de donner son avis uniquement sur le film mais qui lui même ne le donne pas, je crois que l'on repassera pour le respect

 

 

Saddhu

 

+8
"Les héros ont notre langage, nos faiblesses, nos forces. Leur univers n'est ni plus édifiant que le nôtre. mais eux, du moins, courent jusqu'au bout de leur destin." Albert Camus.

Après un geste d'une ignominie envers un éléphant des CONNARDS de braconniers déclenchent la fuite de "Kirirkou" et de sa soeur.
Éprouvant mais bien réel ce périple du jeune Adù, (adorable petit chaton qui cherche les tétines de sa mère, il ne ronronne plus, on a envie de lui faire des papouilles et de le protéger).Tragique destin, comme pour des milliers de mineurs qui passent nos frontières avec l'espoir d'y trouver un" monde meilleur"... Pour un certain nombre d'entre eux, leur route s'achèvera dans les Centres de Rétention pour y être par la suite reconduit à la frontière et pour d'autres comme disent les Canadiens; déporter (terrible ce mot qui a tout son sens, chez nous, certains emploient le terme; d'éloignement, les hypocrites). Bref, le calvaire de ces Enfants ne cessent, sans compter les traumas psychologiques, la misère,les conditions de "vie", les maladies,les VIOLENCES de TOUTE PART, la déchirure familiale... Les réseaux criminels se frottent les mains. Impunité totale, ces "anonymes" sont sans-papiers inexistants, du pain béni! C'est la fête auX villageS pour CES ......S qui profitent des plus faibles!!!
Les 3 histoires s'imbriquent et se rejoignent ENFIN pour laisser présager un "avenir" à Adù. J'ai aimé le père misanthrope qui préfère la compagnie des pachydermes et pour causes...(200% pour la Cause Animale je suis).
J'ai beaucoup de peine pour ces Enfants qui ont quittés TerreS et FamilleS et aussi énormément d'admiration. Je leur souhaite de pouvoir s'"épanouir" malgré les plaies béantes, les séquelles indélébiles ,la carence affective et d'avoir s'ils le peuvent un bon thérapeute.
C'était fichtrement bien triste.

"Le silence était le fond des choses et le vélo mesurait la vitesse de la vie" Annie Ernoux.

À voir très prochainement sur le même thème "Stateless"( déjà sur le site en totale VO et pour les "monoglottes" comme moi sortie mondiale sur Netfric le 08 Juillet série 6 épisodes) avec Ma Cate Blanchett et coproduite aussi par elle. Je trépigne...

 

 

Visiteur Maxou

 

+2
Merci la team pour ce tres beau film

 

 

  • Répondre
  • Visiteur Maxou
  • 30 Juin 2020 23:56
Saddhu

 

+2
Absolutely et des Remerciements!
Salut à vous epi7aout et une pensée émue à votre Grand-Mère...
Salut aussi Delta.
Et donc merci La Team!

 

 

epi7aout

 

+18
Je propose que les avis donnés ici ne concernent que le film, par des gens qui l'ont vu. Cela serait respecter les règles de French Stream et j'estime que les gens qui bossent pour que nous puissions accéder à toute cette culture méritent, au moins, ce respect.